Les nouveaux systèmes de refroidissement au sein des data center

data center

Le nombre des data center ne cesse d’augmenter depuis quelques années. Ces centres de données consomment beaucoup d’énergie et dégagent une grande quantité de chaleur. Ils consomment près de 3 % d’énergie dans le monde. Par conséquent, les points clés de leur bon fonctionnement résident sur le refroidissement, la quantité de l’air et la maîtrise de l’hygrométrie.  Vous devez faire appel à une société expérimentée pour garantir le bon fonctionnement de ces équipements ainsi que pour la sécurité et la performance environnementale. Le système de refroidissement au sein des data center est énergivore. Face à la complexité de la climatisation de data center, de nouveaux systèmes de refroidissement ont vu le jour pour pallier ce problème.

Le refroidissement à air libre

Traditionnellement, la climatisation de data center est assurée par un système utilisant des unités CRAC-CRAH et des planchers surélevés. Le CRAC est la climatisation de la salle informatique pour maintenir une température constante de la salle où fonctionne l’équipement informatique. Quant au CRAH, il assure le refroidissement du serpentin en eau froide. Le nouveau système de refroidissement de data center, le refroidissement à air libre utilise directement l’air froid extérieur dominant à de nombreuses altitudes et latitudes qui est considéré plus frais que l’air réchauffé par l’équipement de data center. En filtrant, humidifiant et introduisant de l’air ambiant plus frais directement dans le centre de données, il est possible d’éliminer l’utilisation de systèmes CRAC de qualité industrielle.

Dans le système de refroidissement de data center à air libre, l’air extérieur est introduit si sa température est plus basse que l’air intérieur et que la régulation a besoin de froid. Si l’air extrait est trop froid, il faut utiliser le système de climatisation industriel, car la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur ne doit pas dépasser 10 ° C. Pour une fiabilité constante des centres de données, il est très important de surveiller continuellement la consommation électrique et le refroidissement des installations. Pour cette raison et afin d’optimiser vos installations informatiques, il vous est conseillé de consulter le site ocellis-energies.fr pour faire appel à une équipe d’experts en génie climatique. L’équipe est toujours disponible pour vous offrir des solutions à tous vos besoins. L’équipe vous conseille pour choisir la solution la plus adaptée en vous proposant une alternative à la climatisation de data center.

Le refroidissement à eau

Plusieurs pays utilisent le refroidissement par eau pour sécuriser leurs data center. Ce système de refroidissement est une alternative très économique à la production de froid. Les résultats obtenus sont infaillibles. En utilisant de l’eau dans le système de refroidissement au sein de data center moins de refroidissement mécanique est requis. Cela veut dire que moins de combustibles fossiles sont nécessaires pour le bon fonctionnement du système de refroidissement de data center.

L’expert en gestion climatique peut utiliser n’importe quel type de fluide comme source de refroidissement. La source d’eau froide peut provenir de lacs, de rivières, ou de sources océaniques pour être distribuée dans le data center. Dans ce cas, la méthode classique de réfrigération d’une boucle d’eau fermée avec un refroidisseur n’est plus utilisée. Il n’y a plus de problème d’entartrage et de corrosion. Le refroidissement à eau utilise avant tout de l’énergie renouvelable avant d’utiliser de l’énergie électrique plutôt coûteuse.  

Refroidissement adiabatique

Le refroidissement adiabatique est un système de réduction de la température de l’air par l’évaporation de l’eau dans l’air. Le système du refroidissement adiabatique est utilisé pour réduire la facture de l’électricité des centres de données. Ce système de refroidissement au sein de data center a fait preuve de son efficacité.

L’air est humidifié en traversant les panneaux adiabatiques. L’air qui entre se retrouve à basse température. Cela permet d’atteindre une climatisation de data center supérieure en free cooling. L’avantage du refroidissement adiabatique est qu’il est peu exigeant en eau. Cette technique permet de réaliser des économies d’énergie très intéressantes. Ce système économise jusqu’à 90 % d’énergie par rapport à la climatisation.

Refroidissement liquide

Un autre nouveau système de refroidissement au sein de data center commence à être commercialisé, c’est le refroidissement liquide. Le refroidissement liquide par immersion permet d’optimiser la production thermique par l’immersion directe des serveurs dans un liquide non conducteur. La chaleur générée est transférée directement au fluide. Ce système de refroidissement offre plusieurs avantages :

il permet de réduire la consommation de l’énergie, favorise la diminution du nombre de pièces mobiles telles que les ventilateurs qui nécessitent un remplacement ou un entretien. Il assure un meilleur rendement dans le bon fonctionnement des serveurs. L’équipement informatique est facile à entretenir grâce à un environnement sec et propre. Le bruit dans les salles de serveurs diminue. Avec le refroidissement liquide, il est possible de simplifier le système d’extinction et de détection des incendies des Data center. Bien que ce système de refroidissement au sein de data center offre beaucoup d’avantages et attire un nombre croissant d’entreprises, il n’est pas encore très répandu en raison de ses coûts élevés.

Quelles sont les tendances en matière d’emballage ?
Comment bien choisir son fournisseur d’énergie verte ?